Le Vortex Féminin et la contraception

N’étant pas médecin, en cas de souci médical, je vous invite à consulter un professionnel de santé. Je ne partage ici mon expérience de vision énergétique lors des différents soins que je pratique. Je passerais rapidement sur ce que j’observe au niveau physique pour me concentrer sur l’aspect énergétique. Je ne conseille jamais de changer de méthode de contraception, car c’est un choix personnel et pour moi, cela revient à choisir entre la peste et le choléra.

 

Dans mon activité professionnelle, je travaille énormément avec les femmes. C’est devenu une de mes spécialités : me balader dans les utérus et regarder ce qui s’y passent au niveau énergétique mais également au niveau physique. (Beaucoup moins gênant que d’aller chez le gynéco !)

Ma capacité m’a amené à découvrir les effets des différentes contraceptions sur l’utérus d’un point de vu physique mais également énergétique.

Il me semble important de vous partager ce que je vois pour vous aider à faire votre choix dans les différentes contraceptions que la médecine nous propose aujourd’hui.
Je ne ferais pas l’apologie de la non contraception, car notre esprit est tellement créateur que nous sommes capables de nous déclencher une ovulation juste parce que le désir d’enfant est présent. La plupart du temps, nous ne sommes fertiles que 4 jours par mois environ.

Cet article a pour but de vous informer pour vous aider à faire un choix que je souhaite plus éclairé.

Comment fonctionne votre utérus ?

Il s’agit ici d’une présentation succincte pour vous permettre de comprendre ce que je vois.

Il y a votre utérus, physique et votre Vortex qui est le pendent énergétique de l’Utérus.
Le Vortex se fond dans l’utérus.

Le Vortex est le lieu où se mélangent les énergies venant de la Terre et du Ciel.
Pour fonctionner correctement, la bonne santé de votre utérus est importante.

Les ovaires sont les pompes qui vont permettre aux énergies de la Terre et du Ciel d’être amenées dans la cavité utérine pour se mélanger et être redistribuées par la suite. Si ces organes ne fonctionnent pas correctement, l’échange des énergies dans le corps ne se fait pas à son niveau optimal, c’est ce qui arrive avec tous les moyens de contraceptions non naturels.

Les effets d’un Vortex au ralenti

  • Fatigue, dépression, burn-out, irritabilité, pessimisme
  • Une baisse, voir une disparition de la créativité et de la vision de son avenir
  • Abaissement des défenses énergétiques

La pilule : le sommeil des ovaires

Énergétiquement les ovaires sont comme des cœurs, de petites pompes qui, pour l’une aspire les énergies de la Terre et pour l’autre, les énergies du Ciel. Ils sont primordiaux dans le processus de connexion aux énergies. Sans eux, la femme est coupée de sa connexion au divin et à la terre, ce qui a des répercussions sur l’ensemble de son système énergétique.

La pilule endort totalement les ovaires.

Lorsque je me connecte aux ovaires sous pilule, il n’y a aucune information, aucune énergie. Elles sont sous sédatif et incapable d’accomplir leur mission énergétique. Cet endormissement a des répercussions directes sur la puissance du Vortex qui va brasser et redistribuer moins d’énergie.

Le stérilet en cuivre : le ralenti du vortex

Il s’agit ici du moyen de contraception qui me semble faire le moins de dégât sur le Vortex et sur l’utérus. Je sais que de nombreux naturopathes vont sauter au plafond, mais c’est un fait pour moi. Énergétiquement, le stérilet en cuivre ne ralenti que très peu le travail du Vortex. Les énergies circulent parfaitement.

Physiquement, la vie utérine semble plus lente, la “flore” utérine est toujours présente mais ralentie ce qui montre bien un effet physique.
Il semblerait que le stérilet attire certaines cellules à lui ce qui peut je suppose, poser quelques problèmes à la longue, si celui-ci n’est pas changer plus ou moins régulièrement. Ici, nous rentrons dans le domaine du médical et je laisse à la médecine le soin de définir cela.

Le stérilet aux hormones : l’utérus en plastique

L’un des pires moyen de contraception au vu de ce que j’observe sur les utérus lorsque celui-ci est posé. Je rentre dans un utérus en plastique. Blanc et vide. Cela a été une grande surprise pour moi la première fois que j’ai observé ce phénomène.

Les effets au niveau physique sont très important car cela empêche toute la “flore” d’être présente dans l’utérus. Il n’y a plus aucune vie, d’où mon impression d’être dans un utérus en plastique.

Les effets au niveau énergétique, sont identiques au niveau physique : les ovaires, les trompes, la cavité utérine ne sont que plastique ne permettant aucune activité énergétique.

L’implant

Non encore étudié lors de soin.

La ligature des trompes : Dessèchement de l’utérus

Voici le second moyen de contraception qui est pour moi une aberration énergétique. Bien entendu, je ne juge pas les femmes choisissant la ligature des trompes. Je comprends parfaitement ce qui motive ce choix.

Au niveau énergétique, l’utérus, coupé des ovaires, se dessèche, s’effondre sur lui-même et devient minuscule, ce qui empêche totalement la travail du Vortex.

Le cas de la méthode Essure

Cette méthode est interdite depuis Août 2017 mais il me semble important de vous parler de ce système horrible de contraception qui a été placé dans le corps de milliers de femme.

C’est une méthode de contraception définitive (stérilisation) qui consiste à introduire un micro-implant (petit ressort) dans les trompes de Fallope par les voies naturelles (vagin et col de l’utérus). L’implant de 4 centimètres est constitué d’une tige autour de laquelle se trouve une spire métallique qui, en créant une fibrose, obture les trompes de manière mécanique.” (source : Sciences et avenir)

Je n’ai rencontré qu’une cliente qui avait choisi ce dispositif. Le résultat est un carnage et à présent, le corps médical ne pense qu’à lui retirer l’utérus. Je n’ai même pas osé m’approcher de cet enchevêtrement de chair autour de ce petit ressort de peur de faire quelque chose de mal tellement c’était à vif. Les ovaires sont en bonnes formes, la cavité utérine également et j’ai suggéré à ma cliente de voir s’il était possible de ne retirer que la partie où se trouve ce petit ressort mais j’ai peu d’espoir qu’ils acceptent.

Pour aller plus loin

%d blogueurs aiment cette page :