L’exercice d’introspection

Le penseur de Rodin

Je partage énormément ma méthode d’introspection lors de mes consultations et je souhaite la partager au plus grand nombre. Ce n’est pas un produit miracle, la constance dans sa pratique est primordiale pour obtenir des résultats concrets.
Cette méthode n’est pas de moi, j’ai récupéré des informations ici et là, en fonction de mes lectures.

Qu’est ce que l’introspection ?

L’introspection est le fait d’entrer en soi pour y trouver des réponses.

Pourquoi se lancer dans l’introspection ?

Parce que vous vous sentez “bof”, vous avancez au ralenti, vous ne trouvez pas votre place dans cette vie, vous ne savez pas quoi faire comme travail/activité pour vous sentir pleinement épanoui(e).

C’est toujours mieux de faire ce travail lorsque vous faites une “petite” déprime que lorsque vous êtes en pleine dépression ou en burn-out car vous serez alors dans un réel étape d’épuisement.

 

Quand se lancer dans l’introspection ?

Dès demain matin en vous réveillant.

Pendant combien de temps ?

Minimum 3 mois. En-dessous, c’est le mental qui répond et celui-ci ne répond qu’en fonction de ce qui apaise ses peurs.

Le mieux serait de ne plus jamais vous arrêter.

Que me faut-il pour commencer mon introspection ?

Vérifier avant tout que votre tête est bien accroché à votre cou et que lui-même est bien rattaché au reste de votre corps.

Un jolie cahier et un jolie stylo. Un cahier de brouillon tout moche et un stylo tout mâchouillé font aussi l’affaire !

Je fais quoi maintenant ?

Tous les jours, répondez à ces deux questions.

  • Qu’est ce que je vis aujourd’hui ?
    • Dans le travail
    • Au niveau financier
    • Dans le domaine sentimental
    • Dans votre vie familiale
    • Au niveau de la santé/forme/niveau d’énergie
  • Qu’est ce que je veux vivre ?
    • Dans le travail
    • Au niveau financier
    • Dans le domaine sentimental
    • Dans votre vie familiale
    • Au niveau de la santé/forme/niveau d’énergie

Comment j’utilise ce qui ressort ?

Il est nécessaire de faire ce travail d’écriture durant 3 mois minimum, car durant une grande partie de l’exercice c’est le mental qui répondra et non le cœur. Votre mental croit tout savoir de vous, de vos aspirations, de ce qui vous plait et de ce qui ne vous plait pas. Mais vous n’êtes pas votre mental et du temps est parfois nécessaire pour entrer en soi sans que le mental ne s’en mêle.

Cet exercice devient à présent votre aide pour piloter votre vie. Vous savez où vous en êtes et où vous voulez aller. Il vous reste à présent à prendre les décisions qui s’imposent pour atteindre vos objectifs.

 

%d blogueurs aiment cette page :